L' ÉDITO

Et si la France était génétiquement allergique à la concurrence...

Quand le monde des syndicats s’oppose au chèque syndical, quand les acteurs de la santé refusent le privé, quand l’Education nationale se…

La France de Macron : du leadership politique au leadership économique de l’Union européenne

La séquence politique que nous venons de vivre autour de ce 14 juillet peut contribuer à renforcer le poids de la France en Europe, au moins sur le…

Les touristes sont revenus à Paris, mais les investisseurs non. Du coup, le gouvernement met le paquet pour les attirer. Ce n’est pas gagné.

Finies les tergiversations, la place de Paris s’organise pour profiter du brexit et attirer les investisseurs. Objectif : devenir enfin une place…

Le FMI a découvert que les années en 7 sont des années de crise. Du coup, il fait l'état des lieux des risques pour 2017 et s'inquiète

Quand le FMI fait la revue des risques potentiels de l’économie mondiale , il nous annonce un été compliqué.

Le cafouillage fiscal va entrainer un bras de fer sur le budget. Objectif : récupérer 20 milliards d’euros sur les dépenses publiques.

Après la reprise en main des promesses fiscales, l’équilibre budgétaire de 2018 sera impossible, sauf à s’attaquer aux dépenses publiques.

Histoire d’un couac : E. Macron refuse de renier son programme et rétablit son projet de baisse d’impôts. Explications

Le président de la République va revenir sur l’agenda des réformes. Contrairement à ce qu’avait annoncé son Premier ministre, il remet à…

Privatisations, attractivité, liberté du travail : que ça plaise ou non, Bruno Le Maire brise les tabous et fait le job.

Bruno Le Maire ne lâche pas le train des réformes, quitte à briser quelques tabous : sur les privatisations et la restauration des marges de…

La majorité des crises mondiales surgissent l’été. Pour beaucoup, 2017 n’échappera pas à cette loi des séries. Les risques et les signes s’accumulent.

La majorité des crises mondiales surgit l'été, mais jamais au même endroit, jamais pour les mêmes raisons. Cette année, les prévisionnistes…