L' ÉDITO

Le Brexit va permettre à l’Angleterre de revenir au libéralisme sans contrainte. L’Union européenne va devoir démontrer que sa logique est de protéger ses peuples.

La mise en place du Brexit avec ou sans accord de coopération va surtout permettre aux Britanniques de s’affranchir des contraintes de…

Avec ou sans accord, le Brexit va réussir mais transformer la GB en paradis fiscal. Un ex-européen convaincu explique pourquoi.

L’analyse est évidemment provocante, mais le livre de Marc Roche est aussi assez convaincant. Et d’un cynisme total. 

Plan santé : la réforme présentée par Emmanuel Macron pour les 50 prochaines années ne tiendra pas un an.

Il y a de bonnes choses dans le plan Santé, mais certainement pas de quoi révolutionner le système français pour le siècle à venir. 

Google-Renault-Nissan-Mitsubishi, ce n’est pas un mariage, mais déjà un concubinage.

Google s’allie à Renault pour fournir le système Android qui équipera toutes les fonctionnalités du tableau de bord des voitures du groupe. 

Déferlantes de pubs bancaires : BPCE, Arkea, LCL, BNP. Les banques françaises cherchent toutes les recettes miracles pour éviter d’être emportées par la vague digitale.

Embouteillages de campagne de communication bancaire. La majorité des banques fran ç aises cherchent la recette miracle pour s’ assurer un avenir.…

Donald Trump, champion au poker menteur. Il va annoncer cette semaine un renforcement des menaces commerciales, alors qu’il ne peut pas se fâcher avec les Chinois.

Le président américain va donc taxer 200 milliards de dollars supplémentaires d’importations chinoises à 10 %. 

Apple, de plus en plus cher, de plus en plus chic, s’inscrit désormais dans le monde du luxe aux cotés de Hermès ou de LVMH.

Les nouveaux iPhones présentés cette semaine l‘ont été comme des produits de grand luxe. Parce qu‘ils sont des produits de grand luxe. 

Dix ans après Lehman Brothers, les gouvernements ont sorti le monde de la crise mais ils ont érigé des murs sur lesquels on va finir par se fracasser

Les effets de la crise ouverte en 2008 sont cicatrisés mais on a ouvert des nouveaux foyers de spéculation